La terre vue d'ailleurs
[269] La terre vue d'ailleurs / Informatique / Zaurus / Test du chargeur solaire Solio avec un Zaurus
Zaurus :
Jiba

Introduction

On dit souvent que les meilleures choses sont celles que l'on fait soit-même. C'est vrai pour les gâteaux... et si c'était vrai pour l'électricité ? Je m'étais rendu compte un peu par hasard que mon Zaurus consommait moins d'1W par heure (il tient 8 heures sur une batterie de 1800 mA à 3,7 V et consomme donc 0,83 W par heure). D'où l'idée de le charger avec de l'énergie solaire !

Après avoir fait le tour des modèles disponibles, j'ai finalement choisi le capteur Solio, disponible en France chez Websolaire. Ce choix est motivé par les raisons suivantes : Commandé chez Websolaire, je l'ai reçu quelques jours plus tard sans problème.

Déballage

Au déballage, l'aspect écolo du capteur saute au yeux. L'emballage est quasiment exclusivement composé de papier recyclé et imprimé avec des encres propres. Le capteur lui-même est fabriqué avec des plastiques recyclés ; pour autant l'ensemble apparaît de bonne qualité. Le capteur comprend 3 petit panneaux solaires qui peuvent être pliés ou dépliés, ainsi qu'une batterie interne. Cette batterie est chargée par les rayons solaires, et ensuite cette énergie peut être transférée dans la batterie d'un autre appareil (comme le Zaurus).

Charge solaire

La notice indique qu'il faut 8 à 10 heures de plein soleil pour charger complètement le Solio. Mes tests montrent que le capteur tient ses promesses ! Le test a eu lieu à Paris, en été (mais avec un mois de juillet pourri !). La lumière directe du soleil est nécessaire, éventuellement à travers une vitre. Le soleil de fin de journée (entre 17-20h) permet la charge mais de manière moins efficace (60-75% environ).

Afin de suivre le chargement de la batterie, deux moyens sont disponibles :

Connection au Zaurus

Une fois chargé, le capteur se connecte sans problème au Zaurus avec l'embout PSP. Le témoin de charge du Zaurus s'allume et les journaux du système indique qu'une alimentation de 1 A a été reconnue, ce qui correspond aux caractéristiques de l'alimentation fournie avec le Zaurus (1 A à 5 V ; le voltage étant a priori de 5 V pour un chargeur de PSP).

Lorsque la batterie du Zaurus est vide et celle du Solio est pleine, le transfert de la batterie du Solio vers la batterie du Zaurus prend environ une heure et demi. Après cela, la batterie du Solio est quasiment vide et celle du Zaurus est pleine à 60%. Cela signifie donc qu'il faut 1 heure et 40 minutes de soleil pour 1 heure de Zaurus en tenant compte des pertes (notamment lors des multiples conversions énergie chimique <=> électrique et des changements de voltages, et pour l'éclairage des LED du Solio et du Zaurus). Ce qui n'est pas si mal !

Conclusion

Le capteur solaire Solio fonctionne bien, sans être miraculeux non plus. La combinaison Zaurus + Solio permet d'avoir un (mini-)ordinateur qui tourne à l'énergie solaire ! Cela n'est possible que grâce à la très faible consommation du Zaurus, sans doute liée à son processeur non Intel x86, mais de type ARM (et donc ayant des performances limitées).

En revanche, un de ces "netbook" à la mode ne pourrait a priori pas être alimenté par l'énergie solaire sans utiliser un capteur significativement plus encombrant (un Asus EEE PC 701, un Acer Aspire One ou un MSI Wind consomme chacun environ 10 W par heure, soit l'équivalent de 10 Zaurus...). Ce qui me conforte dans l'idée que les processeurs de type Intel x86 sont très gloutons en énergie, y compris les récents Atom et compagnie pourtant censé être économes, par rapport à d'autres architectures. Et du coup je ne regrette pas l'achat de ce petit Zaurus, malgré l'ancienneté de cette machine !
(ajouter un commentaire, éditer)
Didier Misson, 16.08.2008
[270] Re: Test du chargeur solaire Solio avec un Zaurus
Bonsoir,

A mon avis, l'Atom consomme peu... (ok, bcp plus que l' ARM), mais le chipset que Intel fourni pour l' Atom est un vieux brol avec une gravure assez grande, càd que le chipset consomme plus que le cpu Atom ! On l'a vu sur des photos de carte mère : il y a un radiateur AVEC ventilateur sur le chipset, plus gros que le radiateur du cpu Atom...

http://www.dvhardware.net/article27653.html

;-)

Mais je suis d'accord que, même si Atom va dans la bonne direction niveau consommation, ce n'est pas encore miraculeux ! c'est juste miraculeux par rapport aux super PC avec grosse carte graphique qui sont une honte pour l'environnement... surtout pour ce que la majorité des gens font avec... (et le SLI ou Cross machin avec DEUX cartes vidéos, tout ça pour gagner 10 FPS dans un jeu... l'horreur...)

Personnellement, je pense que l' Atom est une bonne chose... car ça secoue VIA ! VIA qui se reposait sur ses lauriers avec ses cartes mères embeded qui étaient les seules sur ce marché assez pro, et vendues largement trop chères... VIA qui sort un bon cpu, le NANO je pense, est maintenant obligé de sortir le CPU et les cartes mères à des prix enfin abordables (et pas 200€ la carte mère)

Et le VIA NANO est positif pour Intel, qui sent qu'il ne peut pas se contenter de sortir un cpu faible conso avec un chipset merdique... mais est donc obligé de se dépêcher pour sortir son Atom Dual Core ET un chipset CORRECT et qui lui aussi consommera moins.

Cordialement,

Bon WE

-- Didier Misson

http://didier.misson.net/blog